Notre Site

L’Observatoire d’Oiseaux de McGill est situé sur le site du Stoneycroft Wildlife Area, un terrain de 22 hectares dans la municipalité de Saint-Anne-de-Bellevue, à la pointe ouest de l’île de Montréal, au Québec. Stoneycroft est adjacent à l’Arboretum Morgan, le plus grand arboretum au Canada, qui couvre 245 hectares.

Un rapport interne (Bardo, L., L. Goulet, A. Hibbert, V. Lukasik and K. Poitras. 2003. Ecological assessment of the Stoneycroft Wildlife Area. Internal Report, Dept. of Natural Resource Sciences. 50 pp.) a documenté la présence de plus de 240 espèces de plantes, 130 espèces de vertébrés ainsi qu’une très grande population d’insectes. L’habitat est composé d’un mixte de différentes végétations dont des buissons, une forêt mature de feuillus, des talles d’aubépines, des vinaigriers et les restants d’un ancien verger.

Le site est une Aire de Recherche de l’Université McGill. Il est donc interdit d’y accéder sauf dans un contexte d’évènements spéciaux ou dans le cadre d’un programme de recherche comme le nôtre. L’endroit offre une variété d’habitats propices aux oiseaux migrateurs ainsi qu’un endroit sécuritaire pour notre équipement.

Histoire:

Entre 1995 et 2003, des étudiants d’ornithologie de l’Université McGill ainsi que d’autres ateliers scientifiques ont utilisé une partie du Stoneycroft Wildlife Area pour des activités de baguage occasionnelles autant au printemps qu’à l’automne. Malgré les efforts limités, 247 oiseaux de 34 espèces ont été bagués ce qui suggérait que l’endroit avait un bon potentiel pour l’établissement d’un site de suivi de la migration. Bien qu’aucune tentative de baguage de nyctales n’est été effectuée durant cette période, l’habitat démontrait un certain potentiel pour effectuer un tel suivi.

En août 2004, des bénévoles ont restauré l’ancienne cabine sur la propriété qui est maintenant utilisée comme station de baguage de l’Observatoire d’Oiseaux de McGill. Dix filets pour passereaux ont été installés en cinq groupes pour l’automne 2004, en plus d’un autre groupe de six filets pour le suivi nocturne de la Petite Nyctale. Quelques filets ont été ajoutés au printemps 2005, et ce réseau ne fût que très légèrement modifié depuis.

En 2004, un tracé pour le recensement matinal a été établit. Il donne accès à différents habitats et fait le tour de la propriété. Durant la migration printanière et automnale, le recensement matinal est fait à tous les jours pour assurer un bon dénombrement des oiseaux présents sur le site. Le recensement matinal est aussi une technique utilisée pour connaitre les espèces présentes sur le site l’été comme l’hiver.

Vous trouvez plus bas des photos du site :

Si vous cliquez sur une de ces images, vous obtiendrez une galerie de photos grandeur nature avec une option de diaporama :